Votre enfant doit voyager seul ?

Votre enfant doit passer quelques jours chez mamie en province mais vous n’avez pas le temps de l’y accompagner ? Et s’il y allait tout seul ? Que ce soit en train ou en avion, voici les différents services qui existent pour rendre possible (et supportable) l’idée que votre bout de chou voyage sans vous !

En train

La SNCF propose le service "Jeune Voyageur Service" (JVS) pour les enfants de 4 à 14 ans voyageant seuls. Le principe : une animatrice spécialement formée le prend en charge depuis la gare de départ jusqu’à la gare d’arrivée : elle s’assure de son confort et de ses loisirs pendant toute la durée du voyage et le confie à l’arrivée à une personne pré-déterminée lors des formalités. Il vous suffit de réserver à l’avance et d’acheter un billet 2e classe ainsi que le forfait JVS : 39€.

Par contre, ce service n’est disponible que pendant les vacances scolaires et pas pour toutes les destinations. Pour plus d’informations, consultez le Guide JVS disponible dans les gares, les boutiques SNCF et certaines agences de voyages agréées.

Ce service n’est cependant pas recommandé pour les enfants non autonomes car les "Jeunes Voyageurs" sont tous parqués dans un même wagon avec en général un seul accompagnateur pour de nombreux enfants (surtout en période de vacances scolaires).

En avion

Toutes les compagnies proposent l’accompagnement d’enfants mineurs selon la règle international "Unaccompanied Minor", en général pour les enfants de 4 à 12 ans.

Air France, par exemple, propose ce service pour les enfants de 4 à 11 ans non accompagnés (de 5 à 11 sur les vols internationaux). Ils bénéficient d’un traitement qui assure une vigilance constante du personnel de la compagnie depuis l’enregistrement jusqu’à la réception de l’enfant à destination. Attention, vous devez arriver 30 minutes plus tôt que l’heure limite d’enregistrement habituelle. Il n’y a pas de surcoût spécifique et les enfants non accompagnés voyageant en France métropolitaine bénéficient même de leur réduction "Enfant" habituelle.

Renseignez-vous auprès de la compagnie aérienne de votre choix. Certaines compagnies proposent également ce service pour les moins de 4 ans moyennant un surcoût.

Avant de quitter l’aéroport, veillez bien à ce que l’avion ait décollé (les retards étant fréquents, votre enfant sera rassuré de patienter avec vous).

Contrairement au train, le service d’accompagnement en avion est très personnalisé et les hôtesses ont rarement de nombreux enfants à charge. Il est donc tout à fait envisageable de faire voyager un enfant seul en avion dès 4 ans.

Un voyage confortable

Votre enfant sera certes accompagné d’une hôtesse, mais celle-ci ne sera pas avec lui en permanence. Il doit donc avoir toutes ses petites affaires disponibles près de lui, surtout s’il prend l’avion (ses bagages seront alors dans la soute et pas question d’aller chercher le gameboy oublié dans la valise !).

Préparez-lui donc un petit sac à dos avec de quoi s’occuper (feutres et bloc, petits jeux vidéos, livres, etc.) et de quoi grignoter (l’absence de maman est toujours plus facile à avaler quand on a des gaufrettes au chocolat sous la main !). N’oubliez pas d’y ranger également un pull (il fait toujours froid dans les trains et les avions) et son doudou s’il en a encore besoin.

N’oubliez pas les papiers d’identité !

Même si son voyage ne l’emmène qu’en France métropolitaine, il est tout de même plus sûr qu’il dispose de sa propre carte d’identité. Elle n’est pas obligatoire sur notre territoire mais peut s’avérer très utile en cas de contrôle de police ou pour une identification suite à un accident. Elle sera de toute façon demandée à votre enfant s’il prend l’avion.

Si votre enfant doit sortir du territoire français, n’oubliez pas l’autorisation de sortie du territoire qui peut être délivrée par la mairie ou à la préfecture de police de votre commune sous 48 heures. Sachez que cette autorisation ne sera pas demandée à votre enfant en sortant du territoire s’il est muni d’un passeport, mais qu’elle pourra l’être à l’arrivée. Renseignez-vous auprès du consulat du pays visité.

Le passeport est également indispensable si votre enfant doit se rendre hors de la communauté européenne.

Enfin, c’est toujours une bonne idée de glisser son carnet de santé dans sa valise au cas où il ferait une grosse fièvre chez papy ou l’oncle d’Amérique.

Ce signe en images


main

main


Dans la même rubrique :

Sites partenaires :
Ma vie bio | Echarpe porte bébé | Occuper ses enfants | Language des signes pour les bébés | Modèles et lettres types gratuites | Tout l'univers de la gymnastique | Patrimoine de France - Monuments, art de vivre, parcs et jardins dans nos terroirs | Visitez Manhattan et tous ses buildings | Voyage en Martinique | Du bio pour les enfants et bébés | Vacances à Londres  | Visiter Paris