Accoucher à domicile ?

Accoucher à la maison, est-ce une bonne idée ? Même si ce type d’accouchement reste encore marginal en France, 1% des couples optent aujourd’hui pour cette solution, souvent pour des raisons philosophiques, parfois tout simplement par désir de vivre plus simplement la naissance de leur enfant.

Article proposé par aufeminin.com

Un choix libre

Vous pouvez demander d’accoucher à domicile à votre gynécologue. Le choix de la naissance est libre en France. Cependant votre médecin peut refuser de le pratiquer. Dans ce cas, il vous indiquera un médecin correspondant ou une sage-femme pratiquant ce type d’acte.

Des conditions médicales nécessaires

L’accouchement à domicile ne peut se faire que si la naissance ne présente aucun risque particulier connu, c’est à dire si elle est « physiologique ». Sont donc exclus les cas de naissance difficile (siège, jumeaux, naissances multiples, placenta prævia, diabète, hypertension…). Si une complication survient au cours de la grossesse ou à proximité de l’accouchement, la naissance aura lieu dans une maternité.

Comment ?

Naturellement ! Lors d’un accouchement à domicile, pas de péridurale… En revanche, le médecin ou la sage-femme vient à domicile avec un kit de réanimation pour l’enfant et la mère, ainsi qu’un appareil de monitoring qui permet de suivre l’état cardiaque du bébé au cours de la naissance. C’est la sage-femme, ou le médecin, qui a suivi la grossesse qui pratique l’accouchement à domicile. A noter : peu de médecins acceptent de pratiquer des accouchements à domicile. Les sages-femmes sont en plus grand nombre. Pour trouver une sage-femme, rendez-vous sur le site suivant : www.ansl.org Vous trouverez également sur le site de l’association des sages-femmes libérales la Charte de l’accouchement à domicile.

Les risques

Ils existent. C’est pour cette raison que la plupart des médecins sont opposés à cette pratique. Ainsi, en cours d’accouchement, une césarienne peut s’avérer nécessaire ou une hémorragie se déclarer. Il est nécessaire de prévoir un transfert possible en maternité. Pour cette raison, il faut prévoir une préinscription en exposant les raisons, en acceptant une contre-visite de contrôle dans cette maternité et en présentant le dossier médical. Les sages-femmes ou les médecins praticiens de l’accouchement à domicile pourront vous indiquer un établissement partenaire. Par ailleurs, il faut prévoir un mode de transport en urgence, c’est à dire prendre contact avec une société d’ambulances, par exemple prête à intervenir au jour de l’accouchement.

Les bénéfices

La naissance a lieu dans un endroit familier, plus sécurisant psychologiquement pour la mère. Le père est pleinement impliqué dans l’arrivée de son enfant. Vous retrouvez la dimension pleinement naturelle de l’accouchement, loin du tout médical. Lire la suite sur l’article proposé par aufeminin.com



Dans la même rubrique :

Sites partenaires :
Ma vie bio | Echarpe porte bébé | Occuper ses enfants | Language des signes pour les bébés | Modèles et lettres types gratuites | Tout l'univers de la gymnastique | Patrimoine de France - Monuments, art de vivre, parcs et jardins dans nos terroirs | Visitez Manhattan et tous ses buildings | Voyage en Martinique | Du bio pour les enfants et bébés | Vacances à Londres  | Visiter Paris