Psychogénéalogie pré et post-natale :

Il s’agit d’aborder la question de la filiation.

Quelle place occupe la femme enceinte en tant que fille de ses parents, et quelle place elle prend quand elle devient mère de son enfant ?

Dans un premier temps, il s’agit de l’approche simple de son arbre généalogique, de sa place dans la famille en tant que système qui se transforme à l’occasion d’une nouvelle naissance ou d’une nouvelle alliance.

De la conception à la gestation jusqu’à la naissance, les événements marquants sont évoqués sous la forme d’un arbre qui permet de prendre conscience de la nature du système familial des règles non dites, de la distribution des prénoms, des dates anniversaires ou de la nouvelle place de chacun des membres de la nouvelle famille.

Deux séances suffisent pour permettre une vision de la maternité à l’échelle des générations qui facilite la construction d’une identité familiale claire.

Cette méthode d’accompagnement à la parentalité permet souvent de désamorcer des conflits latents ou de révéler l’existence d’un blocage de type transgénérationnel qui peut être responsable de troubles plus ou moins marqués du déroulement de la grossesse ou de l’accouchement et de l’établissement du lien parents-enfant.

Il ne s’agit pas d’une technique nouvelle de préparation à la naissance mais d’un éclairage différent permettant l’apaisement de tensions inconscientes mais accessibles pendant la période périnatale. La grossesse est l’occasion de découvrir ce que « famille » veut dire, pour soi et pour les siens.

Ces séances s’inscrivent dans un accompagnement global de la maternité, domaine d’exercice privilégié des sage-femmes, professionnelles médicales du champ de la périnatalité.

Dans le cadre d’une préparation à la naissance, la psychogénéalogie permet de se projeter à une place de mère, distincte de celle de la grand-mère mais dans la même continuité culturelle.

Après la naissance, ce travail vient en complément d’un accompagnement strictement médical pour comprendre ce qui se joue en couple, puis à trois voire à quatre ou plus, en respectant l’histoire personnelle de chacun.

Catherine Claire GREINER Sage-femme-psychogénéalogiste RV : Tel. 06 20 48 23 37



Dans la même rubrique :

Sites partenaires :
Ma vie bio | Echarpe porte bébé | Occuper ses enfants | Language des signes pour les bébés | Modèles et lettres types gratuites | Tout l'univers de la gymnastique | Patrimoine de France - Monuments, art de vivre, parcs et jardins dans nos terroirs | Visitez Manhattan et tous ses buildings | Voyage en Martinique | Du bio pour les enfants et bébés | Vacances à Londres  | Visiter Paris