Le congé parental d’éducation

Vous souhaitez prolonger votre congé maternité ? Prendre un peu de temps pour rester près de bébé, arrêter de travailler pour élever vos enfants ? Le congé parental peut être une solution !

Quelles conditions ?

À la suite d’une naissance ou de l’adoption d’un enfant tout(e) salarié peut bénéficier d’un congé parental d’éducation lui permettant d’interrompre ou de réduire son activité professionnelle pour élever cet enfant.

Mais attention, il y a quelques conditions : avoir un an d’ancienneté au moins dans l’entreprise le jour de la naissance ou de l’adoption.

Il exite deux formules :
- Le congé total, durant lequel le contrat de travail est suspendu ;
- Le travail à temps partiel : la durée doit être d’au moins 16 heures par semaine. Le (la) salarié(e) peut choisir la durée du travail qui lui convient ; en revanche, la répartition des horaires doit être fixée en accord avec l’employeur (à défaut d’accord, cette répartition relève du pouvoir de direction de l’employeur).

Quelle rémunération ? Le congé parental d’éducation n’est pas rémunéré. Cependant, si vous en avez un, le compte épargne temps peu vous permettre de prendre quelque temps. Vous pouvez aussi bénéficier, sous conditions d’un complément de libre choix d’activité par la Caisse d’Allocations Familiales (CAF).

Et pour combien de temps ?

La durée du congé parental est fixé à un an, renouvellable deux fois (jusqu’aux 3 ans de l’enfant).

En savoir plus :

Le site de la CAF

Le site www.travail.gouv.fr



Dans la même rubrique :

Sites partenaires :
Ma vie bio | Echarpe porte bébé | Occuper ses enfants | Language des signes pour les bébés | Modèles et lettres types gratuites | Tout l'univers de la gymnastique | Patrimoine de France - Monuments, art de vivre, parcs et jardins dans nos terroirs | Visitez Manhattan et tous ses buildings | Voyage en Martinique | Du bio pour les enfants et bébés | Vacances à Londres  | Visiter Paris